16/01/2012 24 Heures de Dubaï 2012

Médaille d’argent en SP2 pour la Ford Mustang VDS Racing Adventures de van der Straten-Lémeret-Bailly-Schroyen-Al Azhari

Dans les rangs de VDS Racing Adventures, l’échéance des 24 Heures de Dubaï 2012 était hautement importante.
Il s’agissait en effet de la dernière apparition en course de l’une des Ford Mustang FR500 GT3 de l’équipe belge, le châssis #002, avant une retraite bien méritée au Musée du Circuit de Spa-Francorchamps. L’équipe managée par Raphaël van der Straten était dès lors décidée à décrocher un ultime résultat de choix, lors d’une course dont la renommée et le niveau du plateau sont en constante augmentation depuis plusieurs années.   Lire la suite.

« Et pourtant, le week-end n’a pas terriblement bien commencé, explique Raphaël van der Straten. A peine pouvions-nous nous féliciter de l’arrivée de Karim Al-Azhari à nos côtés qu’une courroie lâchait durant les essais libres, ce qui endommageait un bourrage de pompe à huile. Et cette petite pièce très spécifique, on n’en avait pas de rechange ! Aux grands maux les grands remèdes, nous avons sonné à mon oncle Marc van der Straten, qui a fait démonter ladite pièce sur l’une de ses Mustang GT3, et mon ami Michel Chapel est monté dans un avion à destination de Dubaï ! L’aventure pouvait donc se poursuivre, à un rythme volontairement conservateur, de manière à maximiser les chances d’une présence à l’arrivée, si possible sur le podium de la Classe SP2. »
 
Partie aux alentours de la 50ème place, la Ford Mustang rouge rayée de blanc et de bleu n’a pas connu une course de tout repos, étant notamment victime de plusieurs pénalités distribuées par une Direction de Course à la main bien lourde, de deux accrochages sans conséquences fâcheuses heureusement, mais aussi, et c’est plus embêtant, d’un bris de pont en fin de course. « On a donc joué au yo-yo au classement en SP2, oscillant entre la 1ère et la 5ème place, poursuit Raphaël. Mais cette fois, nos adversaires ont également rencontré des problèmes, ce qui nous a permis de croiser le drapeau à damier en 2ème position de notre Classe, soit la 24ème place finale. Je dois tirer un coup de chapeau à mes équipiers, qui ont tous été exemplaires, tendant vers un seul et même but. Une fois encore, la Ford Mustang FR500 GT3 a bouclé un double tour d’horloge, s’offrant un énième podium. Mission largement accomplie donc… »
 
Moins euphorique est l’avis du pilote-propriétaire de la Mustang quand à l’évolution de l’épreuve phare des Emirats Arabes Unis. « Côté ambiance, tout a changé en quelques années à peine. Nous avions dans notre garage l’équipe Gomez Compétition, avec laquelle cela s’est super bien passé. Par contre, dans le stand d’à côté, il y avait l’un des teams engageant des Mercedes SLS. Pas un bonjour, pas un contact de tout le week-end, et des pilotes qui adoptent un comportement très agressif sur la piste ! Les accrochages ont été légion, et un pilote de BMW a même été blessé après s’être fait dégager par l’une des voitures de tête. Inacceptable. Je vais en parler aux organisateurs hollandais, mais je suppose qu’avec près de 80 voitures au départ, ils doivent être satisfaits de cette évolution. D’autant que le triplé des Mercedes leur assure de belles retombées. Mais attention, les passionnés et les amateurs, qui constituent toujours la majeure partie du plateau, ne s’y retrouvent plus vraiment. L’an prochain, VDS Racing Adventures reviendra à Dubaï – nous sommes déjà engagés – avec la volonté de démontrer le potentiel d’une nouvelle voiture qui va remplacer la Mustang, et qui fera son apparition sous peu. Mais s’il n’y avait pas eu ce challenge, nous nous serions sans doute abstenus… »
 
L’aventure des spectaculaires Mustang GT3 se terminant lentement mais sûrement, Raphaël van der Straten va maintenant se concentrer sur les Legend Boucles de Spa, au volant de sa Mustang ’67, mais aussi sur le Chihuahua Express avec la Studebaker de la Carrera Panamericana. Au programme de la saison figure aussi le Belgian Gentlemen Driver’s Club (BGDC), la compétition nationale sénégalaise, ainsi que les premières participations d’une nouvelle voiture dont on reparlera sous peu…
0

All rights reserved © M. Pasture