30/05/2012 BRCC: «Pari réussi !»

Prendre part au nouveau championnat de Belgique BRCC (qui remplace le BTCS et le Belcar) constituait un challenge pour

toutes les équipes présentes ce week-end à Zolder puisque cette compétition n’a été annoncée qu’il y a un mois et demi.

Mais pour la Scuderia Caira, nouvelle venue à ce niveau de compétition, le pari était encore plus difficile ! Lire la suite.

 

Autant le dire tout de suite : avec une superbe 2e place au classement général de la deuxième course sprint du week-end, la Scuderia Caira a déjà marqué les esprits et démontré qu’il faudrait compter avec elle à l’avenir…

Silvano Caira (team chef et pilote) : «Notre bilan est en effet positif puisque vu le fait que tout s’est monté en dernière minute, nous visions le top 10 ce week-end. Dès les qualifications, nous pointions pourtant aux 5e et 3e places et lors des short races, nous avons pris la tête dès les premiers tours. La 2e place décrochée par Stéphane Lémeret en deuxième manche a été une belle récompense pour toute l’équipe, qui a travaillé très dur tout le week-end. Nous avons donc prouvé que nous avions déjà les capacités pour jouer devant, alors que nous avons encore une très grande marge de progression. Les problèmes de remplissage d’essence rencontrés lors de la long race sont venus très vite nous rappeler que nous devons encore travailler dur mais nous sommes encore plus motivés après ce week-end positif. Il est juste dommage que cela se soit terminé avec une suspension cassée, un problème que nous ne nous expliquons pas puisque notre Porsche 997 Cup était une des voitures les plus récentes du plateau. Je tiens aussi à souligner la bonne organisation du BRCC pour ce premier meeting. Les forces en présence étaient déjà très intéressantes et je suis sûr que nous sommes partis pour vivre de belles saisons dans ce championnat. Nous sommes donc très contents d’avoir participé à animer ces toutes premières courses.»

Stéphane Lémeret (pilote) : «Quelle aventure ! Quand je pense à l’énergie dépensée par tous les membres de la Scuderia Caira pour parvenir à signer ce premier podium très encourageant, je suis fier de faire partie de cette équipe ! Silvano Caira est encore un inconnu à ce niveau de compétition mais il a beaucoup de volonté et sait s’entourer des bonnes personnes. Il a par exemple fait venir Gilles Terlinden, du team DRT, pour manager au mieux l’équipe durant ce premier week-end, puisque lui doit pouvoir se concentrer sur son rôle de pilote. Nous étions là pour marquer des points en vue du championnat car il était clair que nous n’étions pas encore prêts à 100% mais nous avons d’emblée prouvé qu’il faudrait compter avec nous. Tout le monde est super-motivé pour la suite et j’ai bon espoir que Gilles puisse rester avec nous toute la saison. En tant que pilote, j’ai beaucoup aimé me battre avec le vainqueur Frédéric Bouvy, autant en sprint qu’en endurance. Avec une Porsche Cup face à sa GT2, ça n’a pas été facile, surtout que nous disposions de pneus plus tendres et plus étroits qui tenaient moins bien la distance avec la chaleur qui régnait dimanche à Zolder. Mais ce furent de très bons moments, comme au bon vieux temps du BTCS !»

Edouard Mondron (pilote) : « Nous n’avons vraiment pas eu de chance en long race avec cette suspension cassée qui m’a valu une belle frayeur et qui a passablement endommagé notre belle Porsche mais cela fait partie de la course. Le team n’y peut bien sûr rien du tout car il s’agit sans doute d’un défaut de fabrication. Ce n’est pas très grave : ce qu’il faut retenir de ce meeting, c’est le fait que nous nous sommes d’emblée battus en tête. Sans une petite erreur de manipulation de la boîte séquentielle de la Porsche – que j’ai découverte lors des qualifications ! -, j’aurais déjà pu monter sur le podium en première manche au lieu de devoir me contenter de la 6e position. Bravo à Stéphane et à toute l’équipe pour la 2e place lors de la seconde course. C’est de très bon augure pour la suite de la saison, lorsque nous arriverons encore bien mieux préparés.»

0

All rights reserved © M. Pasture